Immigration en France : origines des immigrés et raisons de leur mobilité

La mobilité géographique porte sur deux types de déplacement :

  • la mobilité des personnes à l’intérieur du territoire national. Il s’agit de personnes qui se déplacent d’un département vers un autre département pour des raisons d’études et d’emploi.
  • les flux migratoires entre les pays.

Notons que jusqu’en 1880, est comptabilisé comme « étranger » celui qui est né hors du département, et les migrations saisonnières et définitives sont confondues.

Le solde migratoire était nul ou faiblement négatif entre 1994 et 1998 : entre -3 500 personnes en 1994 et -18 500 en 1996 selon les estimations d’Eurostat. Entre 1999 et 2004 la France a enregistré un solde migratoire positif de 112 450 personnes par an en moyenne (Eurostat). En 2005, selon l’INSEE, le solde migratoire s’est élevé à 95 000 personnes, contre 105 000 en 2004.

En 1999, 3,26 millions d’étrangers et 4,31 millions d’immigrés ont été recensés en France, soit environ 2 millions de ménages (INSEE). Les immigrés représentent 7,4 % de la population totale, proportion qui reste stable depuis 25 ans (recensement de 1975).

Les origines migratoires en France

Les origines géographiques des migrants ont fortement évoluées au cours de 40 dernières années (cf. graphiques 1). La France reste la destination privilégiée des maghrébins. Leur poids a fortement augmenté, notamment au détriment des migrants d’origine italienne, espagnole puis portugaise. Plus récemment, on peut noter une augmentation des populations d’origine turque et chinoise. Pour l’année 1998, selon l’OCDE, les cinq premier pays d’origine des migrants étaient l’Algérie (14,6 %), le Maroc (13,8 %), la Turquie (5,8 %), la Chine (4,9 %) et la Tunisie (4,6 %).

En 1998, les étrangers originaires de l’UE15 représentaient 33,8 % de la population étrangère en France, soit 2 % de la population totale (Eurostat).

Les raisons de la migration

Les motivations de la migration ne sont pas uniquement liées au marché du travail.

Si l’on prend en compte les flux migratoires en provenance de l’Espace Economique Européen (UE15 plus Islande, Norvège et Lichtenstein) et de la Suisse, le nombre des demandes de permis de séjour, hors renouvellement, atteignait 216 589 en 2003 (176 207 en 1997) et les motifs se répartissaient comme suit : raisons professionnelles 15,7 % (30,5 % en 1997), regroupement familial 41,1 % (27,6 % en 1997) et étudiants et stagiaires 25,2 % (23,8 % en 1997).

Depuis 2003, à l’intérieur de l’UE15, les flux migratoires sont facilités par la liberté de circulation dont jouissent les ressortissants des Etats membres (articles 39 à 42 du traité instituant la Communauté Européenne). Ainsi, les ressortissants européens n’ont plus besoin d’effectuer une demande de permis de séjour.

Par conséquent, en 2005, le nombre de cartes de séjour délivrées en France métropolitaine était, hors renouvellements, de 164 234 (contre 118 750 en 1997). Les cartes de séjour délivrées pour regroupement familial représentaient la moitié de l’ensemble (31,7 % en 1967). Les autorisations de séjour délivrées aux « étudiants et stagiaires » correspondaient environ à 1/4 (20,7 % en 1997) et celles délivrées pour « raisons professionnelles » seulement 7 % (contre 28,2 %) en 1997). Les statuts de réfugiés ont représenté 7,2 % des autorisations de résidence en 2005 (3,3 % en 1997).

Graphiques 1 : Evolutions des origines migratoires en France (en %)

1962

migration-1962.jpg

migration-legende.jpg

1968

migration-1968.jpg

1975

migration-1975.jpg

1982

migration-1982.jpg

1990

migration-1990.jpg

1999

migration-1999.jpg

Sources : les graphiques sont construits à partir des données des recensements de population, 1992-1999.

Pour en savoir plus :

8 commentaires pour Immigration en France : origines des immigrés et raisons de leur mobilité

  1. Hammoudi Naima dit :

    wooooohaaa se truc ma bocou aidé

  2. allam djamel dit :

    je suis tres intresse par l immigration et jai rien a faira dans mon pays.

    je suis licensier en traduction option fra.ang

  3. Kaiser dit :

    whouaou !
    trop bien sa, trop utile
    pratique simple et bien expliquer

  4. belkacem dit :

    jikkkifff a donf tkt v taidé allam jss a linterieur moi

  5. RENEE dit :

    Vous vous dites français, moi je dis que vous êtes des abrutis de première, vous n’êtes pas digne d’avoir la nationalité française, vous critiquez , vous parlez comme certains d’entre eux, pas besoin d’être fier d’avoir un tel langage. parlez correctement ayez du respect.la vous serez français, vous n’êtes pas obligés de les aimer, vous pouvez les ignorer.je suis une fille d’émigrée Espagnol et italienne, vos propos mes parents les ont entendus, con de spaguettis, espagnols de merde, malgré tout ça nous aimons la france et la respectons, à cause de quelques voyous vous m’étez tout le monde dans le même sac.Quand vous dites la France aux français, j’aimerais connaitre vos noms de familles, parmi vous ils y en a certains qui doivent finir par I- O – ou EZ

  6. Aki dit :

    Merci. Ceci m’a beaucoup aidé.

  7. MIMI dit :

    Quel sont les raisons fort de l ‘émigration des maghrébins aide moi svp j’ai un examen !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :